is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome dix-septième. Seconde division de la première classe, contenant les voyages imaginaires merveilleux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

iiï Voyages ennuyeux perfonnage, dont la converfation ne rouloit jamais que fur fa nahTance, les hautes dignités & les poftes honorables qne fes ancêtres avoient poffédés, fans avoir jamais fongé & fe rendre lui-même digne d'en foutenir 1'éclat par des vertus , ni aucuns talens qui puiffent le faire diffinguer des hommes ordinaires; Monime, dis-je, pria Zachiel de trouver les moyens de nous en débarraffer. Ils font faciles, dit le génie; je fuis furpris qu'il ne s'en foit point encore préfenté aucun a votre efprit. Je veux bien vous en indiquer un qui eft sur. Les afliduités de cet homme ne tendent qu'è vous emprunter de Pargent: il ne tardera pas a s'ouvrir fur ce point: faililfez 1'occafion, prêtez-lui une centaine de louis pour huit jours, & je vous donne ma parole que vous ne le reverrez plus. Monime fut a portee le jour même de fuivre le confeil de Zachiel, & nous en fümes débarraffés.

Quoique peu furpris de ce manque de bonne foi, qui n'eft que trop fréquent dans la Cillénie, Monime en paria néanmoins a la veuve, qui parut très fachée de nous en avoir procuré la connoiffance : mais , madame, ajouta t-elle, Je ne 1'ai fait qu'après beaucoup de follicitations de la part, ne préfumant pas qu'il fut affez hardi pour vous emprunter de l'argent.