Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de NlCOLAS KlIMIUS.' 'lil ma charge; & nouveau pörteur, j'endoffai la bricole ; tk, la paffant dans les batöns de la chaife dorée, j'eus 1'honneur de porter fort excellence k 1'académie. Arrivés dans 1'auditoire , nous vïmes deux files de doöeurs & de maitres-ès-arts, affis felon leur rang. .Dés que ces meffieurs apper^urent le fyndic , ils fe levèrent tous, & lui tourr.èrent le dos, le faiuant chacun de la queue : car c'eft la leur manière de faire la révérence; & c'eft pour cela que meffieurs les finges prennent tant de peine at orner leur queue. Pour moi, j'avoue que je trouvai cette coutume fort ridicule; car, chez nous, c'eft une marqué d'indifférence ou de mépris, que de tourner le dos k quelqu'un; & voila comme chaque pays a fa guife.

Celui qui devoit être gradué , paroifloit dans une chaire placée a 1'extrémité de 1'auditoire. L'afte de la promotion fut précédé d'une thèfe dont le fujet étoit tel: « Differtation phylique » d'inauguration, dans laquelle 1'on examine & » 1'on difcute avec foin ce problême très-im» portant : favoir, fi le fon que rendent les j» mouches & quelques autres infeftes, vient » de la bouche ou du derrière ». Le préfident des thèfes entreprit de défendre le premier de ces deux fentimens. II fut attaqué avec vigueur par les oppofans, & fe défendit en lion;

Sluiten