is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome vingt-unième. Seconde division de la première classe, contenant les voyages imaginaires merveilleux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

^ Lamekis."

cèdent les unes-aux autres j c'eft ce qui nefera bien'*

tor que rrop prouvé.

La reine qui brüloir du defir de mettre la couronne des Amphitéocles fur la rête d'un époux aimé le plus rendremenr, follicitoir de jour en jour inftamment den faire le voyage. L'Houcaïs enfin lui donna cette fatisfaótion; les ordres du déparr furent donnés. Clémelis fut nommée pour accompagner la reine; pour moi je reftai prés du roi, qui ne devoit fuivre que quelques jours après. Ce retard étoit un effet de politique, afin de donner ie rems aux fujets de. la reine de la recevoir avec la folemmté requife en une pareille oecafion. Certe cruelle Sc petite féparation fut un préfage funefte d'une plus grande, & la fource terrible de tous mes égaremens.

A peine Clémelis fut-elle partie, qu'une inquiétude mortelle s'empara de mon efprit. Ces rivaux que je n'avois point redoutés tant que je m'étois trouvé en place d 'être témoin de leur emprelfement pour ma femme, meparurent alorsinfupportables & dangereux; j'avois beau chercherdans h fagefiè de Clémelis un antidote certain contre le poifon fatal qui fe glifioit dans mon cceur, rien ne calmoit mes alarmes : peu-a-peu ces inquiétudes pnrent un fi grand empire fur ma raifon troublée, que je n etois pas le mai'tre den dérober les fympïomes, Zélimon s'en appereut. Eh bieri, me dit-i{