Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

1

DU PriNCe SoLY. 221

Raffurez-vous | dit-elle au*roi, je n'emploie pas mon pouvoir a caufer des malheurs. Je viens vous annoncer le deftin qui vous eft réfervé ; Vos jours feront déformais förtunés Sc tran.^érilles. Pendant le cours d'un règne long & floriffant , vous réunirezfous votre puiffance 1'empire des Soliniens &c celui des Amazones. Mais comme il n'eft rien qui ne change dans la nature , cet empire fi puiflant fera détruit quelque jour; & de ces viiïes célèbres , il n'en reftera non plus de traces que du fameux Ilüon dans la Phrigie. Cette nation fi glorieufe ne fera pourtant pas anéantie ; vos defcendass, dignes héritiers de vos vertus , régneront fur les bords d'un fleuve fameux, dont les eaux augmentent la grande merqui nous environne. On trouvera parmi eux des avares & des prudes dignes de 1'iüuftre Solinie; on y verra briller de fières héroïnes , dignes defcendantes des Amazones. Savantivane, malgré fori grand age, aura une poftérité nombreufe, qui s'établira dans les mêmes climats , & dont la vertu , bien loin d'être opprimée , comme dans 1'ingrate Azinie, fera 1'objet de la vénération de tous les humains. Que rien déformais ne vous alarme , cette briljante deftinée eft le fruit de mes foins Sc de ma puiffance.

Après es difcours, la fée frappa la terre avec

Sluiten