is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome vingt-cinquième. Deuxième division de la première classe, contenant les voyages imaginaires merveilleux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'43° Voyages et aventürès de Numidie. Cela étant arrêté ainfi, on lui ren* dit fes places, après en avoir rafé toutes les fortifications. Voila de quelle manière fé termina cette guerre, qui nous fait connoitre que les injuftices ne plaifent point au ciel, &C quelles retournent fouvent a la confufion de ceux qui les font.

Pendant que le roi de Numidie jouira glorieufement des douceurs de la paix, & le prince fon gendre de celles de fon mariage, il faut •revenir au roi de Sarendip, 8c au prince fon ainé. Comme 1'un & 1'autre s'étoient attiré 1'eftime de tout le monde , chacun recherchoit leur amitié. Les princes leurs voifins, & même ceux qui étoient les plus éloignés leur envoyèrent des ambaffadeurs pour faire des alliances, ou pour renouveller les anciennes. On avoit une fi grande confiance en eux, que lesrois les plus puiffans les prenoient fouverit pour arbitres de leurs differens. Par ce moyen ils évitoient des guerres terribles, 8c confervoient le bien & le fang de leurs fujets ; c'eft ce qui fut caufe que deux grandes princeffes qui étoient fur le point d'avoir la guerre entre elles pour des limites qui féparoient leurs états, vinrent trouver le roi de Sarendip, pour le prier de vouloir bien être le juge de leur different. C'etoient deux heroïnes d'une