is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome vingt-cinquième. Deuxième division de la première classe, contenant les voyages imaginaires merveilleux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

432 Voyages et avêntures fort embarraffé , lorfqüune jeune bergère, qui l'avoit obfervé de loin, quitta fon troupeau , &lui en vint préfenter une de la meilleure grace du monde. Le prince regarda cette bergère avec attention, & ayant remarqué fur fon vifage tous les agrémens que la nature peut donner fans le fecours de Tart, il lui demanda fon nom. Elle lui répondit qüelle s'appeloit Céline, & qüelle étoit rille d'un fermier qui demeuroit a une maifon prochaine. Ce prince lui propofa de venir a la cour; mais elle lui ré' pondit avec une ingénuité qui Ie charma , qüil . falloit le demander a fon père, a qui elle étoit obligée d'obéir dans tout ce qüil lui commandoit. Ce prince lui repartit qu'elle Tallat donc chercher j ce qüelle fit a 1'inftant. Le prince s'étant fait connoitre a ce payfan , lui commanda de Ie venir trouver le lendemain a fon lever avec fa fille, & Taffura qu'il feroit la fortune de Tun & de Tautre. Ce bon homme n'y manqua point; & comme Céline ne pouvoit fe réfoudre a quitter fon père , ce prince lui donna un emploi confidérable dans le palais. II ne croyoit d'abord rencontrer aucune réfiftance dans 1'efprit de la bergère; mais quand il eut connu fa vertu, il fe fit un fcrupule de lui faire violence, & la crut digne de porter unecouronne.

Les