is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome vingt-sixième. III{e} division de la première classe, contenant les voyages imaginaires allégoriques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Prince Fan-Féréd in. 73 paliffades font de rollers , de jafmins , de chevrefeuilles, 011 d'autres arbriffeaux fleuris, & chacun a fon jet. d'eau, fa fontaine, ou fa petite cafcade.

II ne faut pas demander fi dans ces bofquets délicieux les tendres zéphirs rafraïchiffent les amans par la douce haleine de leurs foupirs, ni fi les* oifeaux font retentir le bocage des doux fons d'un amoureux ramage; tout vit, tout refpire , tout eft animé, tout aime dans ces bois d'amour; Sc comment pourroit-on s'en défendre , lorfqu'on y voit les amours perchés fur les arbres comme des perroquets, s'occuper fans ceffe a lancer mille traits enflammés qui embrafent 1'air même. O que les converfations y font tendres, vives Sc paffionnées ! qu'on y pouffe de foupirs, qu'on y forme de defirs! qu'on y goüte de plaifirs ! Ne croyez pourtant pas , me dit le prince Zazaraph, qu'il foit indifférent de fe promener dans les divers quartiers du bois: chaque bofquet a fa deftination particuliere , enforte qu'on diftingue le bofquet des amans heureux & celui des mécontens; le bofquet des foupcons jaloux , celui des brouilleries, celui des raccommodemens Sc plufieurs autres femblables.

II y a quelque tems que des habitans peu ïnftruits des loix Sc des anciens ulages, vou-