Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ï6j2.

Jrianifeite ia Roi i 'Angleter,

3 i

I 3 J

430 In v As ion des Francais

qu'elle manqua de fuccès. Le Minis-tere de Londres n'ofa la juftifier ouvertement. U voulut faire pasfer cette action pour une firnple rencontre occafionnée par la difpute du Pavillon. Mais la. fausfeté de ce prétexte était fi connue que Holmès n'eut pas le front d'infifter fur cette apologie. Le Roi d'Angleterre, pour fe réconcilier les efprits, affecta de relacher plufieurs des vaisfeaux Hollandais qu'il avait fait arrêtter dans les ports.

II crut alors qu'il était tems de donner queique couleur i\ fa conduite. It fit ausfi publier un manifefre. Mais il était. bien différent de celui du Roi ie France qui femblait dédaigner de rendre compte de fa conduite a 1'univers.. Il était plus circonftancié, fana doute parcequ'un peuple libre veut itre inftruit;. mais il n'en était que plus mauvais, paree que Ie defautde Küfons le förcait de recourir è des prétextes faux, frivoles, ou pueriles. Charles y difait que depuis fon £tablisfement, il avait fait paraitre lans. toutes fes actions le plus grand Ele pour le repos de Ia Chrétienté Sc s'était abftenu religieulement de aen entreprendre fur les Etats- d'au> ruy». Quoiqu'il eüt. continuait - il , tokxvé: fcrupuleuXerjjent- i'aUiancf.--

Sluiten