is toegevoegd aan uw favorieten.

Almoran et Hamet, anecdote Orientale.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

"xlviïj Intro duction.

naturelle des efpagnols. 3°. L'inquifidon, Sc I'excès du pouvoir monacal. Peut-être nos anglois avoient-ils raifon pour ïors i mais depuis quelques années les rois d'Efpagne ont pris les mefures les plus pro-« pres a détruire ou mitiger 1'effet des deux dernières caufes, & par conféquent réparer, autant qu'il eft poffible , celui de la première.

Nous nous rembarqüarhes pour Ja Hollande , & notre voyage ne fut traverfe par aucun nouvel accident. Ce fut-Ja le terme de nos courfes en fociété. Milord V.... Sc M. N.... ne tardèrent point as'embarquer pour Londres 5 & après avoir fait quelque féjour a Amfterdam & a la Haye, je partis moi-même pour Paris.

Depuis ce tems M. N.... n'a point cefle d'entretenir avec moi un commerce de littérature Sc d'amitie'. Parmi tous les ouvrages fortis de fa plume, Sc dont il m'a fait part, ces lettres m'ont particulièrement frappe'. On y retrouve Ie génie anglois naturel-lement porté a la difcuf-

fion