Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DE M« WlNCKELMANN. 27 nom , a faire les changemens que vous jugerez a propos.

Vous recevrez dans quelques mois d'ici un petit ouvrage de moi, ayant pour titre : Confidérations fur les découvertes des Antiquués a Rome, faites pendant le féjour de V'Auteur dans cette vïlle, avec quelques planches; j'y travaille de temps en temps. Je remplirois les quatre pages, fi je ne me trouvois pas furchargé d'un grand nombre de lettres importantes que j'ai a écrire. Je vous embralïe ainfi que le noble Fuefsli de tout mon cceur, & fuis pour la vie.

<stEsaestti^^^^^^glMii ■■ui»:

LETTRE IV.

Au méme.

Rome, Le Septembre lj6l.

Si vous aviez connu 1'Ami que je viens de perdre (1), vous n'auriez pas pu en dire moins que vous 1'avez fait dans votre derniere chere lettre; & fi j'étois bien connu de vous, il vous arriveroit ce qui m'eft arrivé ( fans faire cependant aucun parallele j lorfque j'entendis en perfonne parler le célébre Wolff : ce qui de loin m'avoit paru, aa

(1) Le Cardinal Paflionei.

Sluiten