is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome trente-quatrième. Troisième classe, contenant les romans cabalistiques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Salamandre, 4^

que j'étois bien déterminée * ne Ü jamais abandonnner de pldn gré , je frémjs de ^.^ <* d horreur; je fi$ retentxr mon appartement de cris & de plaintes. Dans 1'accablement oü m? Je"oient Plus cruelles réflexions , je pns Ia ferme réfolution de ne pas furvivre è ftl°n d^°nneur; ce projet formé fufpendit ma douleur, & calma les mouvemens de fureur & d'indignation qui m'avoient jufou'alors empechée de prendre aucun parti déterminé Le valet-de-chambre, me voyant un peu remde, & voulant tirer avantage de matran* qudlite , fe mit en devoir de me faire la cour pour fon maïtre : il exagéra 1'excès de fa tendreffea mon égard; il me peignitfa timidité, fon refpecl & fes attendors ayec ^

les plus féduifantes; me fit Péloge de toutes fes belles qualités, de fon bien , de fa naifiance , & des avantages confidérables que je mirerois d'une pareille ailiance. Je voulus mterromprece dighë confidentsen lui ordonnant de mettre fin a des difcours qui m'offenfoiènt; mais voyant que mes remontrances ne lm en impofoient point , la fureur s'empara de mes fens, & laffée d'entendre faire 1 apologie d'une perfonne que j'avois tout lieu de detefter, je vomis contre le marquistoutes les injures dont on accable Ie plus fcélérat

Ee i;