Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dans les Pays-Bas. Les Hollandois fe méfient de tous les étrangers qui viennent vivre parmi eux ; cette méfiance leur eft fi naturelle qu'ils la portent dans les affaires de commerce comme dans celles de la vie privée. Les Bruxellois & les habitans des autres villes Autrichiennes font faciles dans le commerce ; il fuffit qu'ils vous eftiment pour qu'ils aient en vous la plus grande confiance. Les Flamands comme les Brabanfons font vrais; s'ils fe difent vós amis, ils lefont véritablcmcnt, & en cela , ils reffemblcnt parfaitement aux Anglois. S'ils démontrent moins leur amitié que les Francois, ils n'en font pas moins ardens a fervir leurs amis. Si un commercant Hollandois fait avec vous une affaire de commerce qui nc lui foit pas auffi. profitable qu'il 1'efpéroit, il vous importune continuellement par fes lamentations, & nc vous laifiera en repos que quand vous lui aurez accordé une indemnité.

L'idce, Monfieur , qu'on s'eft faite jufqu'a prcfent des Flamands & des BraB 2

Sluiten