is toegevoegd aan uw favorieten.

Le voyageur dans les Pays-Bas autrichiens, ou Lettres sur l'état actuel de ces pays.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ea n s les Pays-Bas. 89

de même de Montefquieu : M. de_Berg ne peut être qu'applaudi de n'avoir pas étéretenu par la grande célébrité de eet adverfaire redoutable. Nous ne craignons pas, dit M. de Berg, de donner contre nous depuijfantesarmes, ft layérité nous a fervï de guide, fi nous n'avancons au a l'appui des faits. Ce font ces faits qui , toujours employés pour appuyer le raifonnement & lesjuftes conféquences que M. de Berg en tire , rendent fon Mémoire intéreffant.

Je crois que les Gaulois avoient des lois lorfque les Romains les foumirent^, mais aulfi que les Romains , qui conquéroient pour conferver & non pour détruire , parvinrent peu-a-peu a leur faire adoptèr leurs loix , ainfi que leurs mceurs, & qu'il en fut des Gaules comme de 1'Angleterre oü Agricola , comme le dit Tacite; communiqua aux habitans de cette Me, les mceurs des Romains, & par conféquent les loix Romaines, car les loix font effenüellement attachées aux mceurs.