Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

«g8 L E VoYAGETJR.

confommée en eet état, dans le Brabant & la Flandre; 1'autre convertie en cloux de toutes efpeces qui s'exportent en France.

^La fituation des mines, les courants d'eau pour 1'établiffement des forges &: ufines , 1'abondance des bois & des fo~ rêtS', dont la plus grande partie appartient S S. M,, enfin la proximité de la; riviere de Meufe pour les tranfports rendent ces entreprifes très-avantageufes.. '. Pour .leur encouragement, les fouverains; ont en'dilférents temps accordé des pri-vilèges & des chartcs3 non-feulement aux: t entrepreneurs, mais encore a routes per-'fonnes qui y feroien.t employees, que: Pon nomme le corps 'des Fcrons; le der-. nier. reglement, qui fert de loi, eft de 1'année 1635. Qui que ce foit ne peut être employé aux mines, forges, ou autres ouvrages en dépendants, qu'il n>ait prêté ferment, entre les mains du mayeur des Ferons, de fe conformer en tout aux regiemens. Tout mineur quelconque ayant

Sluiten