Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

P r ê f a c ë, xxvij parables du premier trait, & quelques répétitions des mêmes termes que Ion ne pardonne point dans une piece auffi peu étendue qu'une lettre, fouvent fort courte, J'ai penfé que trop de refontes & de corredions n'étoient propres qu'a faire difparoitre les beautés de 1'original que fon faifit aux premières idéés, & qui s'anéantïffent quand on repalle trop fouvenr le pinceau fur le même trait. Ce tatonnement indique le travail fervile du copifte, & autorife la critique a dire que 1'on étouffe un auteur en voulant lui donner une perfedion qui lui eft étrangere, & qui n'exifte que dans 1'imagination froide de celui qui veut le revêtrr

Sluiten