Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

[ H7 1

femblent a ce demier. Mais au moins fon opinion eft indifférente au bien ou au mal , paree qu'elle ne fait point verfer de fang, paree que , hors Pancienne capitale de Punivers, on ne condamne point un homme a périr pour ne pas croire au mouvement des aftres en raifon du quarré inverfe de leur diftance.

La preuve qu'on tire des indices, eft encore plu-; conjecturale : car il y a moins de rapport entre une épée qui m'appartient & un homme qu'on trouve affaffiné , qu'entre le mouvement régulier des aftres & une loi calculée, dont les conditions cadrent dans une précilion étonnante avec le mouvement de 1'univers.

Un indice n'eft donc qu'un .fait dont la caufe eft incertaine, dont le vrai rapport eft incertain. Affemblez dix indices, vous n'aurez donc que dix effets dont la caufe fera incertaine : & dix incertitudes peuvent - elles donner la certitude ? Les ténebres produiroient donc alors la lumiere. Voila pourtant oü aboutit tout le raifonnement de ceux qui lé fondent fur les indices. Nous avons dix circonftances qui marquënt que 1'accufé a pu commettre ce crime : donc il Pa commis, donc il doit être condamné. Tout révolte dans ce paralogifme. L'addition eft compofée de fraftions chiinériques, le réfultat en eft faux, la conclufion en eft barbare, K ij

Sluiten