Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C tft )

mes ck ont les mêmes mouvement. En effleurant quelques-uns de ces indices, on le convaincra encore de la futilité de la preuve qu'on en tire.

On croit que la déclaration d'un accufé fert d'indice conlidérable contre le tiers, ck fuffit pour le mettre a la queftion. Eh quói! les paffions , Terreur ne fuivent-elles pas l'homme dan les cachots , fur Téchafaud ? L'inimitié , la haine , Ie defir de la vengeance, que la mort étêirtt a pein e, ne peuvent-ils pas diéler de pareilles déclarations ? Et doit-on martyrifer un citoyen qui a le malheur d'être connu par un fcélérat, fur fa fimple dépofition? Cette opinion fait horreur.

L'inimitié, les menaces peuvent faire foupconner, mais ne peuvent jamais conduire a découvrir. fuga ruim facit, dit Cicéron. Cela peut être dans quelcjues cas; mais comment diftinguer ces cas ? La juftice refpeéle fi peu la liberté, qu'un innocent même doit fiiir pour parer aux fuites funeftes.

« Le bruit public qu'une telle perfonne a com» mis tel crime , fuffit pour faire une preuve com» plete. »

Mille perfonnes ne dépoferent-elles pas que le diacre Paris faifoit des miracles; qu'elles les avoient vus ? Ce fut fur la voix publique que Calas fut condamné. La prévention, la haine , le fanatifme , Ia cabale agitent le public; il juge, & 1'innocent périt.

K iv

Sluiten