Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

[ I>2 ]

On a donné pour principe conftant cet axiome : Cuifcdusprodtfl, isficiffe pmfumitur. Cela peut étre quelgüefois; mais qui peut diftinguer les cas ? Un fils fera-t-il réputé coupable du meurtre de fon pere, dont un de fes amis s'eft fouillé ?

« La mauvaife réputation d'un accufé forme y> un indice contre lui. »

On peut être libertin fans être aflaffin. *< Le menfonge forme un indice. » L'innocence fe fert quelquefois par timidité de cette arme dangereufe. s « De même le filence de 1'accufé. » Scipion accufé ne répond pas : étoit-il ccupable ? « Si quelqu'un eft trouvé affaffiné a Ia porte » d'une perfonne, on préfumé que cette per» fonne en eft l'auteur. »

Quelle abfurdité ! Et n'eft-ce pas exhorter les affaffins a jeter adroitement la préfomption du crime fur leurs ennemis ?

C'eft ainfi qu'un jurifconfulte Francois a tracé un immenfe tableau des différentes efpeces d'indices, que je regarde comme inutile & infuffifant : car ces indices varient en raifon des circonftances, & ces variations font infinies. A quoi fert donc de préfenter une céntaine de ces combinaifons? C'eft 1'hiftoire d'un homme qui, pour peindre Paris, décriroit deux ou trois rues de Ia Cité. Je n'examinerai pas davantage le degré de

Sluiten