is toegevoegd aan uw favorieten.

Maandschrift van het Centraal Bureau voor de Statistiek = Revue mensuelle du Bureau Central de Statistique du Royaume des Pays-Bas, jrg 6, 1911, no 7, 30-07-1911

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Scieurs de bois. La situation est restée normale. II n'y a qu'un seul rapport qui ait encore reconnu du ralentissement, et le chömage ne se fait plus sentir.

Ebénistes. Le travail est resté généralement satisfaisant, mais par ci par la il a baissé. Cependant il n'y pas eu de chömeurs.

Vanniers. Seules quelques villes ont éprouvé un manque de travail, mais pour le reste la situation a été bonne. Pas de chömage.

Industries de l'habillement. L'activité a cause de la saison a diminué depuis le mois précédent, mais pour le reste les industries se sont encore trouvées dans de bonnes conditions. Seule la confection a reconnu un léger manque de travail; le chómage s'est fait sentir h Amsterdam seulement.

Chapeaux et casquettes. L'activité a été satisfaisante, sauf a Amsterdam et a Rotterdam, oü 1'on a éprouvé un léger chómage.

Blanchisseries■ Le travail bat son plein. Pas de chömage.

Industrie de la chaussure. Comme au mois de mai 1'industrie s'est trouvée dans des conditions satisfaisantes. Le chömage et le ralentissement ont été a peu prés nuls

Selleries. Le travail a été partout régulier. Pas de chómage.

Tanneries. Par ci par li il y a eu peu de travail a cause de la saison et de la cherté des peaux. Pas de chómage.

Exploitation des mines de houille. La situation est restée satisfaisante. Pas de chömage.

Industries des métaux. Les métiers se sont encore réjouis d'une activité trés satisfaisante. Le chömage a été insignifiant.

Forges. Quelques villes ont manqué de travail, mais pour le reste la situation a été normale. Trés peu de chómeurs.

Fabriques de machines. La situation est restée favorable: d'une part un travail abondant, de 1'autre un travail régulier. Pas de chömage.

Construction de navires. On a été en pleine activité et il n'y a pas eu de chómeurs quoique quelques rapports aient constaté une légère baisse de travail.

Industries textiles. Les occupations sont restées au même niveau: partiellement un travail normal, partiellement un manque de travail. Presque nulle part on n'a bénéficié d'un travail abondant, mais le chómage a été insignifiant.

Minoteries. Le travail a repris depuis le mois précédent, mais la situation n'a pas encore ete partout normale. Quelques rapports ont encore mentionné un léger chómage.

Boulangeries. La situation a été favorable et meilleure qu' en mai. Le chómage a ete insignifiant.

Confiseries. La situation a été trés différente: d'une part un manque de travail a cause de la saison, de 1'autre par contre un travail régulier ou même actif. A Amsterdam et è Rotterdam seulement on a compté quelques chömeurs.

Boucheries. Les charcuteries se sont réjouies d'une reprise de travail mais pour le reste le ralentissement a encore prédominé. La cherté du bétail et la saison d'été sont considérées comme causes principales de cette mauvaise situation. Dans quelques grandes villes il y a eu quelques chómeurs.

Laiteries. La situation a été moins favorable que d'habitude en été, cela vient de la fièvre aphteuse. Quelques rapports ont même reconnu un manque de travail et a Rotterdam il y a eu des chömeurs.

Distilleries, fabriques de liqueurs. Le ralentissement a prédominé, surtout a Schiedam, ou 1'on a éprouvé du chömage dans toutes les branches.

Brasseries. L activité a été satisfaisante; la pleine saison a continué Pas de chómage.

,,, Industrie du tabac. La situation est restée Iocalement différente, mais elle n'a pas ete plus défavorable qu'au mois précédent. A Amsterdam cependant le chömage important déja, a encore augmenté.

Culture des bulbes. Le travail a été abondant: le mois de juin est le tenins de la recolte.