is toegevoegd aan je favorieten.

Berichten van de Nederlandsche Maatschappij ter Bevordering der Pharmacie, 1865, 1865

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

d’une commission chargée d’expériences sur la pepsine, ayant examiné deux échantillons de pepsine fournis par Grimault, I’un sous le nom de pepsine pure , I’autre sous le même nom de pepsine pure préparée par Thomas Morson, pharmacien chimiste a Londres, avait déja reconnu que nx I'un ni I’autre de ces produits ne possédait les principes utiles et caractéristiques propres a dissoudre la fibrine animale , tandis qu’un fcroisième échantillon de pepsine, remis directement par Morson, et qui n’avait pas servi aux préparations vendues par Grimault, était, au contraire, trés actif, et dissolvait vingt fois son poids de fibrine animale ; „Attendu que ce fait antérieur aux poursuites dirigées contre Grimault, rapproehé des conclusions du doublé rapport des experts, prouve que' la prétendue pepsine anglaise saisie chez Grimault, privée de toute puissance digestive, et qu’il véndait comme lui étant expédiée par Thomas Morson de Londres, ne provenait évidemment pas de chez ce pharmacien étranger signalé comme un des membres les plus considérés de la société pharmaceutique de Londres , ou du moins qu’elle avait été dénaturée par le prévenu qui seul y avait intérêt; „Attendu que s’ü est vrai qu’aucun caractère physique, aucun caractère chimique, ne peut faire distinguer (comme le dit Eeveil), la pepsine active de celle qui est privée de la puissance digestive, cependant cette propriété essentielle peut être constatée par un simple essai digestif préalable, et que Ténergie digestive se révèle d’une manière certaine, alors que la pepsine acide a transformé la fibrine après I’avoir dissoute; „Attendu que I’extraetion, le titrage , le dosage de la pepsine , son alliance avec I’amidon qui parait être la forme pharmaceutique qui lui convient le mieux, pour sa conservation et la propagation de ses sucs gastriques, enfin la compositum de I’élixir de pepsine, sont des procédés connus, constatés, décrits dans des ouvrages spéciaux publiés depuis longtemps, sur un médicament qui a déja produit des résultats utiles, et qui fait I’objet d’un emploi journalier pour les maladies d’estomac ;

326