is toegevoegd aan uw favorieten.

Tijdschrift van het Aardrijkskundig Genootschap, 1938, 01-01-1938

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

("3)

qui ressemble beaucoup aux organisations des marken et gemeynten des régions pléistocénes, puisqu'elle possède et administre les digues et les routes. Des traces de paturages communs (meent) ont été retrouvées en outre a Bunnik, Odijk, Koten. Cependant les types d'habitat sont tout autres que ceux des autres régions. Toutes les habitations sont concentrées sur les crêtes, mais les batiments sont groupés sans ordre le long des routes qui sillonnent les collines, tandis que les bassins ne sont pas habités. Les terres de chaque ferme sont dispersées sur le territoire villageois. Quoiqu'on puisse délimiter un déplacement de fermes ultérieur, la disposition éparse s'explique par le régime du curtis, comme c'est le cas dans le Achterhoek (Winterswijk).

6. La zone des dunes fossiles (oude duinlandschap).

Les centres habités des dunes fossiles du vieux cordon littoral ont également été peu étudiés. D'ailleurs, 1'horticulture a totalement changé 1'aspect du paysage, ce qui nous empêche malheureusement de reconstruire 1'ancienne situation. A 1'intérieur des dunes de Goeree, Schouwen et Walcheren, on croit avoir retrouvé des traces de paturages et de prairies a foin qui auraient occupé les parties basses et qu'on aurait utilisés en commun. Puisque ces régions ont été habitées a 1'origine par les Frisons, on serait tenté de croire a une certaine ressemblance avec les villages du type de Koudum ou d'Oostergo. La région des dunes fossiles se compose de longues rangées de collines séparées par des vallées marécageuses; les collines touchaient jadis aux tourbières basses, couvertes d'une multitude de lacs. Quant aux trois bases agraires, les terres arables étaient concentrées soit sur ces collines, soit au pied des dunes. Jusqu'au i5ème siècle, dans les villages de Rijnland, comme Oegstgeest, Katwijk, Hillegom, Voorhout, etc., les terres arables étaient concentrées en „engen", sans démarcation entre les lots, et avec paturage commun après la récolte. La zone-bordure des tourbières basses a probablement servi de „veld" (par ex. Heemskerk) qui était d'ailleurs souvent utilisé comme paturages et prairies a foin ayant un lotissement trés irrégulier (comme a Kastrikum, Heemskerk, Uitgeest, Limmen, Warmond). Les anciens territoires villageois sont faciles a reconstruire (Heemskerk, Uitgeest, Akersloot, Oegstgeest, Warmond). L'habitat est concentré sur les collines mêmes ou bien il longe le pied des dunes. La forme oblongue des collines comporte des villages-rues, mais sans champs contigus. Dans le Westland, le lotissement est plus régulier et ressemble a celui de régions de pente unilatérale. Dans les iles de Terschelling et d'Ameland, le régime agraire est trés ancien. Les terres arables étaient réunies en groupes au pied des dunes. Les prairies a foin (mieden), occupant les parties inférieures, formaient un compartiment endigué, jadis minutieusement partagé en une multitude de parcelles entre les différents participants. En dehors des mieden, tout était paturage commun. Le partage pério-