is toegevoegd aan uw favorieten.

Tijdschrift van het Aardrijkskundig Genootschap, 1938, 01-01-1938

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(128)

paturages; 1'agri culture pouvait désormais s'exercer d'une fagon beaucoup plus intensive et devenait subordonnée a 1'élevage. Le laboureur n'évalue plus maintenant sa récolte en boisseaux de seigle, mais en litres de lait. Le lait sert surtout a la fabrication du beurre. Après Friesland, Noordbrabant produit la plus grande quantité de beurre aux Pays-Bas. Le développement rapide de 1'industrie dans ces contrées, si indigentes autrefois, a permis la vente d'une grande partie du lait comme article de consommation. L'élevage des moutons a beaucoup diminué a cause du défrichement de la plupart des terres de bruyère; l'élevage des porcs, au contraire, a fort gagné en importance par suite du développement de 1'industrie laitière. Dans quelques contrées, les petits paysans ont une chèvre, cette vache du pauvre, tandis que l'élevage des poules et 1'apiculture ont pris un grand essor. Roermond et Barneveld sont réputés pour leur commerce des oeufs. Ces terrains de sable forment maintenant la région nouvelle de l'élevage; dans aucune partie des Pays-Bas le développement économique n'a fait de plus grands progrès dans les cinquante dernières années, et ces progrès sont encore loin de s'arrêter. Les terres incultes occupent encore 30 % de la superficie de la province de Drente, 18 % de celle d'Overijsel, 13 % de Noordbrabant, 12 % de Gelderland et 9 % de Limburg, y compris les hautes tourbières. Le défrichement y est encore possible, tout en tenant compte du fait que les terrains en friche sont les plus défavorables au point de vue de la situation et de la fertilité.

4. C'est sur les hautes tourbières qu'on trouve le moins d'herbages et qu'on s'occupe le moins d'élevage, tandis que les basses tourbières forment le terrain d'élevage par excellence. Avant 1'époque des engrais chimiques, on était obligé d'élever du bétail pour avoir lel fumier nécessaire a la fertilisation de ces terres; maintenant encore, dans les régions des colonies tourbières plus nouvelles, on élève quelque bétail a eet effet; dans les anciennes colonies de ce genre, au contraire, on ne trouve pour ainsi dire plus de bétail.

Le cheptel néerlandais, — exception faite pour les porcs, — a encore un peu augmenté dans les dernières années de dépression, malgré les mesures restrictives de 1'État. II faut cependant tenir compte du fait que de 1930 a 1937 la population s'est accrue de 8 %.

Tableau du cheptel.

Boucs et Volailles

Années Chevaux Bestiaux Moutons ., , Porcs. de basse Canaids Ruches

Chevres cour

1930 299.152 2.366.066 484.987 131.252 2.017.781 24.637.204 662.161 86.326

1937 299.989 2.626.717 608.333 ? 1.406.366 27.703.594 814.559 ?