Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

a causé la douleur la plus amere. Pour moij, je n’aij jamais compté sur luij; j’aij toujours dit, qu’il fera la même chose pour la Constitution qu’il a fait pour Ie Formulaire. Helas! qu’est-ce que Thomme ? Enfin c’est un tems de violence; nous en avons squ les circonstances les plus essentielles, qui prouvent que la seule violence, et nullement la persuasion, a jetté ce bon abbé et ses religieux dans un si terrible precipice, qui doit bien avertir tous les amateurs de la verité, d’eviter autant qu’il est en eux, des pareilles tentations, et de fuir plutot en Egypte, a I’imitation de notre divin Sauveur, que de rester dans la terre sainte pour y être égorgés par des Herodes.

Je n’oserois vous exposer tout ce que je pense a ce sujet: „Honori totum datur, sanctitati nibil aut parum”, dit St Bernard lib. 4 de Consid. c. 2. n. 5. Mais je ne puis me dispenser de vous marquer I’étonnement OU nous sommes, d’apprendre que Ie memoire ou les explications, que vous avez eu la bonté de m’envoijer dont je vous aij bien d’obligation aijent pen faire la moindre impression sur l’esprit de m‘' I’abbé de Beaupré, pour luij faire accepter une bulle, dont il a toujours eu tant d’horreur. La premiere lecture qu’on en a faite ici, nous a pleinement confirmé dans nos anciens sentimens; il nous a paru, que I’auteur a justifié OU calomnié presque toutes les propositions, I’une après I’autre, qu’il n’a osé en qualifier une seule d’heretique, et que tous les petits tours qu’il ij a donnés, ne sont capables que de retourner en ridicule, d’autant plus qu’il n’est pas difficilë de voir, que ce n’est pas un Moliniste qui parle, mais un homme qui, dans Ie fond pensant comme nous et tacbant de suivre la verité, ne la trabit et ne rafiToiblit que par crainte

Sluiten