Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

sur le sel brutl). Le soussigné s'est aussitöt empressé de receuillir tcnttes les informations nécessaires sur ce sujet. II a préalablement et de vive voix, dans plus d'une conversation, instruit S. Exc. que nis ur eet article, ni sur aucun autre, il n'a été imposé de nouveaux droits depuis 1'avènement du prince. S. A. a simplement rétabli le systhème de douanes tel qu'il étoit avant 1'invasion francaise et avant la réunion. Les droits sur le sel brut sont règlés par le tarif de 1'an 1725 *), qui probablement n'a fait que confirmer des loixantérieures. Le sel brut du Portugal.de 1'Espagne et même de la France était infiniment moins chargé en faveur de notre navigation pour les intéréts de notre commerce, et nullement par une prédilection pour ces pays ou pour leur gouvernement. Quelques années avant la réunion, une disette absolue de sel en Hollande, a fait prendre la résolution de traiter momentanément le sel brut de montagne ou de roche, soit rouge, soit brun, sur le pied du sel le plus favorisé. C'est Cette disposition temporaire qui a donné lieu k des spéculations et les négociants se sont flattés que le sel de roche seroit encore traité sur le même pied que les autres seis bruts. Telles sont les informations recues et communiqées préalablement et que le soussigné a 1'honneur de confirmer par cette note.

En même temps le soussigné a la satisfaction de communiquer a S. Exc. que S. A. R., par un decret fait hier3), a différé la perceptiën des anciens droits sur le sel de roche, soit brun, soit rouge, jusqu'au premier juillet prochain, et qu'en attendant, les cargaisons qui sont déja arrivées et celles qui pourroient arriver encore, ne payeront de droits qu'en égalité avec le sel brut des salines.

Le soussigné ne doute pas que S. Exc. nereconnaisse dans cette • disposition le vif désir de S. A. R. de faire tout ce qui peut être le plus agréable au gouvernement britanique.

No. 8. — 1814, April 21. — DE KAMER VAN KOOPHANDEL TE ROTTERDAM AAN VAN NAGELL4).

Wij hebben met al den aandacht, welke het belang van het on-

*) No. 5.

*) Hiervóór, blz. f, noot 2. , \ ') Zie no. 6.

*) Uit Rotterdam, no. 135, Confidentieel. — R. A., col!. Goldberg, 129.

Sluiten