Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

rait a une dinünution générale ou partielle de son tarif, on aura toujours égard a 1'intention formeUement consignée ici que leurs sujets respectifs soyent les uns chez les autres sur le pied de la nation la plus favorisée.

Art. 10.

Les deux puissances se reservent de s'entendre sur des facilités ukéneures a assurer a leur commerce et a leur navigation, et en ce cas les articles, dont on conviendra successivement, seront regardés comme fesaftt partie du présent traitéArt. 11.

Ce traité commencera a être mis a exécution le 1 juület prochain et ce pour un terme de dix ans, a 1'expiration duquel chacune des hautes parties contractantes sera libre de notifier a 1'autre son intention d'y renoncer, bien entendu que les dispositions du traité ne cesseront d'être obligatoires qu'après douze mois, è compter du jour oü cette intention aura été formeUement déclarée.

Art. 12.

Le présent traité sera ratifié et les actes de ratification échangés a Londres dans 1'espace de quatre sernaines, a compter de sa date.

No. 102. — 1825, Februari 21. — van reede aan falck >)•

Bien loin que Ton désireroit ici remettre la négotiation du traité de commerce, dont vous me parlez dans votre lettre du i5^dece rn»»), je puis vous assurer, que nous nous désolons et depuis longtems déja, que malgré mes fréquentes demandes les mgrédiens pour vos instructions ne me sont point encore arnvées; je n'ai pas négligé la bonne occasion, que vous m'avez offerte pour revenir k la charge, et comme je sais cependant qu'on s'en occupe activement depuis quelques tems, je me persuade qu on ne tardera pas a les envoyer et mettrai alors toute la célérité possible a vous les faire parvenir.

Posthumm.

Sluiten