Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Tindustrie de Pays-Bas. II serait superflu de vouloir prouver combien ce désir est naturel et juste, car déja cela a été reconnu dans les Communications du ministère britannique avec le soussigné au mois de juillet 18241), et la note de S. E. M. le Secrétaire d'Etat Canning, en date du 2me aoüt de la même annéel), contient plus spécialement la promesse de conduire cette négociation de manière „as to carry the principle agreed upon into effect in the móst extensive and beneficial manner for the mutial accomodation and advantage of the respective subjects of Great-Britain aïid the Netherlands".

Le soussigné n'ignore pas que dans la conférence du jme de ce mois on lui a opposé les changemens généraux opérés depuis peu de tems dans la législation commerciale de la Grande-Bretagne, mais, ainsi que S. E. M. Canning se le rappellera, il s'est aussitöt attaché a faire remarquer 1'extrême différence qu'il y a pour 1'agriculture et Tindustrie des Pays-Bas entre l'assimilation de leurs produits dans une seule et même mesure a ceux de toutes les autres contrées, et la stipulation d'avantages spéciaux, telle que la susdite note du 2tne aoüt et les Communications, qui Tavaient précédées, avaient permis au soussigné de la concevoir et de Tespérer. M. Huskisson, il est vrai, a rephqué que les puissances prohibitives seraient toujours atteintes par le droit additionnel du cinquième, mais si le soussigné a bien compris le sens de 1'acte parlementaire du 5 juillet *), cet additionnel ne peut jamais tomber que sur le pavillon étranger, et les marchandises importées ici par des batimens britanniques sont uniquement passibles du principal du droit, quel que soit le pays duquel elles proviennent, et ainsi il sera toujours vrai de dire qu'en dernière analyse le tarif anglais favorise ou gêne, dans des proportions absolument égales, les produits des pays prohibitifs et ceux des états oü Ton a adopté un système libéral. C'est sans doute a cette cernière classe qu'appartient aujourd'hui le royaume des Pays-Bas, et tout en rendant le plus sincère hommage a Tesprit éclairé et conciliant qui a dicté les modifications contenues dans 1'acte, dont il vient d'être fait mention, le soussigné manquerait a son devoir, s'il n'insistait sur la grande distance qui sépare encore le tarif de la Grande-Bretagne

]) No. 82. ») No. 92.

*) De wet van 5 Juli 1825, „An act for granting duties of customs" (6 Geo. IV, cap. in).

Sluiten