Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2. Oü est la trés sage Heloïs;

Pour qui fut chastré et puis moyne Pierre Esbaillart a Sainct-Denys (Pour son amour eut eest essoyne)? Semblablement, oü est la royne Qui commanda que Buridan Fut jetté en ung sac en Seine? Mais oü sont les neiges d'antanl

3. La royne Blanche comme ung Iys, Qui chantoit a voix de sereine; Berthe au grand pied, Bietris, Allys, Harembourges, qui tint le Mayne, Et Jehanne, la bonne Lorraine,

Qu' Anglois bruslèrent a Rouen; Oü sont-ilz, Vierge souveraine? Mais oü sont les neiges d'antan? E n v o i.

Prince, n' enquerrez, de sepmaine, Oü elles sont, ne de eest an, Que ce refrain ne vous remaine: Mais oü sont les neiges d'antan!

Villon.

C. SONNETTEN.

22.

Quand vous serez bien vieille au soir a la chandelle, Assise auprès du feu, devidant et filant, Direz, chantant mes vers, et vous esmerveillant: Ronsard me celebrait du temps que j'estois belle. Lors vous n'aurez servant oyant telle nouvelle, Desja sous le labeur a demy sommeillant, Qui au bruit de Ronsard, ne s'aille réveillant, Benissant vostre nom de louange immortelle. Je seray sous la terre, et, fantosme sans os, Par les ombres myrteux je prendray mon repos; Vous serez au foyer une vieille accroupie, Regrettant mon amour et vostre fier desdain. Vivez", si m'en croyez, n'attendez a demain; Cueillez dès aujourd' hui les roses de Ia vie.

Ronsard.

Sluiten