Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

LA HOLLANDE PENDANT LA GUERRE

Les Pays-Bas ont une mauvaise presse en France: on juge sévèrement ce petit*pays en raison de sa politique de guerre; on 1'accuse de n'avoir pas été sincèrement, loyalement neutre; on lui reproche d'avoir trop souvent servi la cause de 1'Allemagne; d'avoir — suprème grief — contribué pour une large part au ravitaillement de la grande ennemie bloquée. II y a la un procés d'histoire qui s'instruira sans doute un jour : la situation véritable de la Hollande sera alors exposée publiquement; les nécessités qui la liaient a 1'Allemagne, qui la lient malheureusement encore, seront révélées au grand public et celui-ci verra qu'il a mal jugé et trop vite accusé.

Sans aller jusqu'a soulever ces graves questions, un Francais, qui a résidé pendant trois années de guerre aux Pays-Bas et qui s'est efforcé d'y entretenir les Hens d'une amitié traditionnelle, est heureux de profiter de 1'occasion que lui offre aujourd'hui ce journal pour faire connaltre a des milliers de femmes francaises quelques aspects de la sympathie active de la Hollande pour la France. Reconnaltre est un témoignage de gratitude: il a toujours été dans nos traditions d'accueillir largement les appels de 1'amitié: 1'étranger ne comprendrait pas que sa voix, quand elle nous parle d'amour, ne rencontrat plus 1'écho habituel. Et si la critique est notre force et notre vice, 1'amour est un de nos charmes.

Nous ne parierons pas ici des hommes: nous ne parierons que des oeuvres. Les sympathies individuelies que nous rencontrons aux Pays-Bas sont innombrables. En dépit de 1'in-

Sluiten