Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Ce Comité a réuni plus de 1.000 membres. En 1916—17, il a organisé, avec notre concours, une exposition d'art francais qui s'est promenée dans toutes les grandes villes, que la Reine a honorée de sa présence et qui a été un triomphe. II a publié une brochure sur la situation du livre francais en Hollande et sur les moyens propres a le répandre ; il a organisé et soutenu de nombreuses conférences ; il prépare des catalogues de livres francais, par spécialités, qu'il éditera et répandra a ses frais; on lui doit des séries de concerts de musique francaise qui ont remporté le plus grand succès, et une fort jolie" exposition du livre francais qui vient d'avoir lieu : Mlle Nelly Duys s'est dépensée en tout cela avec activité et intelligence, comme M. Zilcken, le Docteur van der Hoeven Léonhard, le Professeur Barrau, MMmes van Wijngaarden, Quix et MarkusPoels, M. Westendorp et tant d'autres.

En 1917, s'est créé le Comité d'Hospitalisation des Enfants Francais réfugiés en Hpllande. Les Allemands, sur la demande de nos amis Hollandais, avaient consenti a confier a ces derniers quelques-uns de nos petits martyrs du Nord. 1,000 enfants vinrent ainsi en Hollande. Ils apportaient, avec leur petit air crane et leur sourire épuisé, quelque chose de la France héroïqueet douloureuse : ils furent accueillis avec une vraie tendresse; on les hébergea, on les habilla, on les nourrit, on les entretint jusqu'a ces temps derniers, avec la plus grande sollicitude: Même leur instruction et, pour ceux qui étaient en age de travailler, leur apprentissage, ne furent pas délaissés ; on pourvut a tout. Les dévouements les plus nobles et les plus généreux s'exercèrent la surtout; le Président de/oeuvre, M. Voute, le comte de Bylandt, M. van der Schalk, M. Mesrits ont mérité la reconnaissance francaise; et il faut remercier du fond du coeur Mlle Mathon qui, religieusement, renoncant au monde, entra dans un de ces centres d'hospitalisation comme au couvent, et baiser avec respect les mains de Mme Loudon, femme de 1'ancien Ministre des Affaires étrangères,

Sluiten