Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dent emplöy. A Rotterdam et Amsterdam tout fourmiHe, et il y a de quoy en fournir a la Noatthollande et a laflTrise, quand elles n'auroient pas un seul homme. La compagnie des Indes orientales, qui acheve maintenant son armement, paree que depuis deux jours toutes les Provinces ont consenty a la continuation de son octroy jusques a la fin de 1'annêe 1699, a tous sens geus prests, et ses vaisseaux se joindront au pavillon de 1'admiral, dès qu'il sera en mer.

Et doutant que cette guerre ne s'achevera pas peut-estre dans la première année, les admirautés achettent ou prettent tous les navires qu'elles jugent propres a estre armés en guerre. Celle d'Amsterdam a encore fait marché de 4000 pieces de canon, et fait travailler continuellement a des toiles, des cordages, a de la poudre a canon, et a toutes les autres choses necessaires a 1'equippage d'un navire. Mardy dernier les gecommitteerde raeden envoyerent visiter le magazin de 1'estat qui est auprès de Delft, oü ils ont trouve 7000 quiutaux de salpetre, quautité de poudre a canon, de boulets, de barres de fer qui ont des boulets aux deux bouts, et plusieurs autres provisions, dont on a offert une partie aux admirautés, mais elles ont déclaré qu'elles n'en ont pas besoin.

113. WICQUEFORT AAN FREDERIK LU, 7 Maart 1665 «).

Les deputés des admirautés ont esté icy toute cette semaine, et ont rapporté aux Estats Generaux, que le 15 ou 20 de ce mois l'on pourra faire sortir en mer 114 vaisseaux de guerre, sans les autres petits bastiments. Le plus petit de ces vaisseaux sera monté de 40 pieces de canon. Les armateurs de Zeelande y en joindront 10 montés de 30 a 40 pieces, et 16 de 20 a 30 pieces. Les autres admirautés y en envoyeront aussy. L'on a aussy envoyé 15 commissions en la mer Mediterranée, oü le eommerce des Anglois sera bien incommodé quand les 20 vaisseaux de guerre que l'on y arme, seront en estat, puisque mesme devant que les commissions y soyent arrivées, on ne laisse pas de les attaquer, quelques matelots desvalisés de ces deux navires que les Anglois ont pris auprès de Cadix, ayant armé une petite barque, avec laquelle ils ont pris un navire Anglois, qui alloit a Cadix, et de 1'argent, qu'ils en ont tiré a Malaga, ils font un plus grand epuippage. Quand les autres armateurs de ces quartiers seront en mer, les Anglois seront contraints d'envoyer une partie de leurs vaisseaux sur leurs costes pour asseurer leur eommerce. Une petite barque descouverte, montée d'une seule piece de canon et de 30 hommes, a pris un navire chargé de sucre et de tabac sur la rivière de Londres, et 1'a envoyé en Zeelande, au bout de quatre jours qu'il en estoit party. Un aütre

1) R. K. — R. H. — Uit den Haag.

Sluiten