Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de l'Estat mesme un estat exact de tous les vaisseaux, de leur longueur, largeur et hauteur, du nombre et de la qualité de leur artillerie et de leur ealibre, du nombre des matelots et des soldats et de la quantité de leurs vivres et munitions. L'on y pourroit adjouster, s'il estoit besoiu, un estat au vray des voiles, ancres, eables et des autres agrets de ehaque vaisseau; mais cela seroit d'une plus grande et plus difficile recherche. Je scay bien aussy qu'il y en a qui sont persuadés que l'on manque icy d'argent et que c'est a cause de cela que l'on a mis si longtemps a trouver le nombre de matelots nécessaire a la monture de la flotte; mais ceux qui sont capables de le croire n'ont pas grand' connoissauce des affaires de cet Estat, estant trés certain que l'Estat, et particulierement la province d'Hollande a plus de peine a refuser de 1'argent qu'a en trouver, et que quand les receveurs particuliers des villes ont ordre d'en prendre a interest ou a rente, rachettable ou a vie, ils offensent plus de gens par le refus, qu'ils n'en obligent en employant leur argent. II n'y a pas un mois que le receveur d'Amsterdam a dit au Conseil d'Estat de cette province que, si l'on vouloit, il foorniroit 20 millions dans autant de temps qu'il luy faudroit pour les rocevoir et pour les eompter. II est:certain aussy que lés Estats d'Hollande ont entre les mains de leur receveur général 5 millions en argent comptant, oü ils ne veulent pas touehërv et on fait fonds encore de 6 autres millions, sans la despense de 1'année courante. Et s'ils ont fait difficulté de donner aux matelots jusques a 18 livres, qui soint deux piatoles d'or par mois, c'a esté par un principe de mesnage, parcp que ceux qui se sont mis a leur solde a 12 francs par mois ont stipulé que si a Pavenir l'on donnoit plus aux autres; leur condition ne seroit pas plus mauvaise que celle des derniers. Aussy a-t-on veu que le conseil de ceux qui Out estéd'advis qu'il ne falloit pas exceder la somme de 15 livres par mois a esté le meilleur, paree que la flotte n'a pas laissé d'estre montée de tres bons hommes et d'estre complette.:

II est vray que si M. de Wit n'eust pas esté sur le lieu, et n'eust agi comme il a fait, la flotte ne se pourroit pas mettre en mer de pltts de deux mois, a cause des divisions qui se trouvoient dans les admirautés et particulierement en celle de Frise. La compagnie de Gronlande a offert 1500 matelots, moyennant qu'on luy accordast quelques exemtions, et les marchands qui ont leur eommerce en Moscovie en ont offert 300 a condition qu'on leur permist de faire sortir 18 de leurs naviïes; mais l'on a refuaé 1'nn et 1'autre, tant paree que Pon n'en a que faire pour la flotte qui doit sortir presentement, que paree que tous les matelots seront contraints de prendre party pour les vaisseaux que l'on va armer, quand ils verront que l'on ne veut pas permettre aux navires marchands de faire leur eommerce.

Sluiten