Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

desroute, et lorsqu'il estoit tres faeile aux Anglois de desfaire la flotte de cet Estat, ils ne les oserent pas attaquer. Après qu'on 1'eust fait retirer, on luy envoya des deputés qui luy firent des remonstrances sur sa desobeissance, et qui le prierent de retóurner a la flotte. II dit qu'il ne la oommanderoit plus, et ne retourneroit plus en mer, si l'on ne punissoit les lasches et les poltrons. On repliqua que c'est a luy, comme au chef du conseil de guerre, a les faire punir, mais il dit qu'il n'en feroit rien: que s'il estoit en mer, il ne feroit point de difflculté de faire juger par le conseil de guerre ceux qui auroient manqué a leur devoir, mais puisque la flotte estoit dans les ports, c'est a l'admirauté a les juger. Qu'il n'y avoit point d'admiral qui pust presider au conseil de guerre, et qu'on 1'employoit dans une 'occasion odieuse pour se charger de la haine de tous les parents de ceux que l'on feroit mourir, et que l'on ne parloit point de 1'employ qu'on luy donnera lorsqu'il sera question de sortir en mer, et d'acquerir de la gloire. Au reste qu'il n'y avoit point de justice a espérer, puisqu'il s'en trouvoit au conseil de guerre qui ne pourroient pas condamner les autres, paree qu'en leur conscience ils se trouvent convaincus du mesme crime, offrant neantmoins d'aller en mer, et d'employer sa vie pour le service de la patrie, pourveu qu'on luy donne des capitaines en qui il se puisse fier. Nonobstant tout cela les Estats Generaux resolurent hier qu'il luy seroit ordonné de retóurner a la flotte, et s'il ne le fait, on prendra aujourdhuy une resolution qui ne luy sera pas agreable, dont ses amis ne manqueront pas de 1'advertir. Dès qu'il fut party de la flotte les deputés envoyerent querir en diligence Cornélis Evertsen, vice-admiral de Zeelande, tant pour la commander, que pour presider au conseil de guerre, Son frère Jean Evertsen, lieutenant-admiral de Zeelande, se justitie si bien, que je croy qu'aujourdhuy les Estats Generaux prendront une resolution par laquelle ils le declareront innocent.

163. DOWNING AAN ARLINGTON, 30 Juni 1665!).

John Everson and Trump are come to this towne. Trump was upon Satturday last called into the Estates of Holland where he indeavoured to justitie himselfe in relation to his comeing into the Texell after the late fight, and that he did not according to the orders of this State keep the sea, having so considerable a number of ships with him as he had. Moreover he there declared that he could not be willing to be a judge of those that did behave themselves ill in the said' fight, for that the fleet was now in harbour, aud the admiraltie there upon the place to whom the worke belonged, and he saw no réason why he should be putt upon it and thereby to draw upon him

1) R. O., Holland. — Uit den Haag.

Sluiten