Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

to be found not so many as will man eaight fiersbips, and though wee have 17 ready fitted, and could we man them by any meanes or way, they know it weare our desingne to come to them, but however wee hope to keepe our selfes secure. Strange amazments are in the people, yet this is my comforte I am in none my selfe nor our men, for now they be'all at theire quarters; they seame full ef corredge which I pray God continue to all our English people.

370. RICHARD TYLER AAN PEPYS, 30 Juni 1667 «),

Yesterday at 12 at noon I came to this port and about 3 or 4 hours before heer came to anchor in vew about 40 sayle Hollanders and now this day is in vew greate and small about 100 sayle or better. Wee hoape thay have deserted Sheerness, heer is 18 sayle fierships redy fited men exsepted, and this port well fixt on shoare with guns and men of good resolution to stand to them. I judge the Dutch nllthow thay may make a show, will not attempt the place. If any thinge present heer shall acordinge to your worships comand lett you know.

371. WICQUEFORT AAN FREDERIK III, 2 Juli 1667

Je disois en la lettre que je suis donné 1'honneur d'escrire a V. M. du 25 juin, que dès le 23 M.rs les Estats avoient eu advis que leur flotte estoit dans la Tamise, et que d'heure a autre l'on attendoit des nouvelles du succes de 1'entreprise qu'elle devoit faire. On les eut lundy matin par la voye de Zeelande, et en suitte par une galiotte qui estoit arrivée dans la Meuse, et l'on scent que M. de Wit, frere du conseiller pensionnaire, avoit bruslé sept vaisseaux de guerre anglois, et pris deux, et entr'autes le Royal Charles, qui est celuy que Oromwel avoit fait appeller Naseby, et qui porta le roy d'Angleterre aHarwitz lorsqu'il s'embarqua a Scheveningue en 1 an 1660. Ce dessein a esté formé par M. de Wit, conseiller pensionnaire, qui le voulut excuter lors qu'il fut 1'année passée avec la flotte de l'Estat a 1'embouchure de la rivière de Londres. II avoit luy-mesme sondé tous les passages, et soustenoit que les plus grands vaisseaux y pouvoient entrer, mais son advis ue fut pas suivy au conseil de guerre, oü il fallut ceder a la pluralité des voix. Dès que les deputés aux affaires de la marine out commencé a deliberer sur 1'employ de la flotte, il a parlé de son entreprise, et a fait voir que 1'exécution en estoit si facile, que l'on n'a point fait de difficulté d'ordonner a M. de Ruyter de 1'exécuter,

1) Bodleian Library, Oxford. — Ms. Rawlinson A 195, f. 155. — Uit Harwich

2) R. K. — R. H. — Uit den Haag.

Sluiten