Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

nature dans un même objet, et démontrez-leur qu'il est faux, ainsi qu'ds le prétendent, que foute nature soit belle et quil n'y ait de laide nature, que celle qui n'est pas a sa place. Pour quoi, me disent-ils, un vieux chêne qercé tortu ebranche, et que je ferois couper, s'il étoit a ma porte est-il precisement celui, que le peintre y planteroit, s'il avoit a peindre ma chaumière. Ce chêne est-il beau ? est-il laid 9 qui a rmson du proprietaire ou du peintre ? II n'est pas un seul objet d'imitation sur lequel ils ne fassent la même dificculte et beaucoup d'autres. Ils veulent, que je leurs dise encore pour quoi une peinture admirable dans un poëme deviendroü ridicule sur la toile? par quelle singuiarité le peintre qui se proposeroit de rendre avec son pinceau ces beaux vers de Virgile,

ïnterea magno misceri muramre pontum Emisamque hyemem sensit Neptiums et imis Stagna refusa vadis; graviter commotus, et alto. Prospiciens summa placidum caput extulit unda. *)

Par quelle singuiarité, disent-ils, ce peintre ne pourroit prendre le moment frappant, celui oü Neptune élève la tête des eaux: pourquoi le Dieu ne paroissant alors qu'un homme aecolle, sa tete si majestueuse dans le poëme, seroit-elle un mauvais effei sur les ondes ? Comment arrive-t'ü que ce qui ravit notre unagmaüon déplaise a nos yeux? La belle nature n est donc pas une pour le peintre et pour le poëte, continuentllS; etJl Ji a bien des consequences qu'ils tirent de eet aveu. Mn attendant que vous me délivriez de ces raisonneurs importuns je vois m'amuser sur un seul exemple etc

Mijne eigenliefde heeft mij den Heer Diderot geheel laten uitspreken. Daar zijn er dan, (dagt ik) meer, die het geheele denkbeeld van de fraaie Natuur te onbepaald en onbestemd vinden, om daaruit een algemeen grondbeginsel der fraaie kunsten te maken. Men kan het dan met Batteux in veele scnoone aanmerkingen eens zijn, zonder dat men zijn beginsel

2) Intusschen heeft Neptunus bespeurd, hoe zich mengden de zee met machtig geruisch en de losgelaten winterstorm en de kolken teruggestooten door de diepste klippen en ernstig bewogen, heeft hij ver uitziende het majestueus hoofd gerieven uit de diepte naar het oppervlak der golven

Sluiten