Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Qui a le soin de la Marine en Hollande.

Des ehambres ou colleges de 1'admirauté.

De quels officiers chaque chambre est composée et ce quils ont a faire.

De la justice de 1'admirauté.

Des admiraux et des prerogatives qu'ils ont.

raux suppléent au deffaut par de nou velles levées. Quant a 1'ordre qu'ils ont estably, jugeant bien que les affaires de la marine ne se peuvent bien traitter que sur les ports de mer, ils s'en de cbargent sur des deputez ou commissaires qui se renouvellement tous les ans dans les villes oü se fait le plus grand commerce, comme celles oü il y a tousjours le plus d'affaires et d'oü ils retirent le plus des entrees et -sorties. Amsterdam en est une, et doit estre nommée la première, a cause de sa richesse, cette ville fournissant ordinairement a 1'Estat un tiers du nombre des vaisseaux que 1'on doit equiper. Roterdam en est une autre oü se bastit et oü se tient tousjours 1'admiral; et Home, Incuse et MeJemblic servent tour a tour pour un des sieges ou colleges de 1'Admirauté dans la province d'Hollande. En Zelande, il y en a un autre qui se tient a Middelbourg, qui en est la capitalle, et la derniere est a Doccum en Frise ou a Harlinge. Ce sont dans ces villes oü se tiennent les cinq Chambres de 1'Admirauté, qui sont composées chacunne de sept deputtez, dont il y en a quatre de la province et trois des autres. Ce sont ces gens-la qui, dans leur departement, ont la directiou entiere de la Marine, qui disposent de tous les fonds qui y sont destinez, et n'ont a en repondre qu'aux Estats Generaux, a qui ils en rendent compte et avec qui ils s'assemblent de temps en temps, selon les occasions et les affaires qui se presentent. La fonction principalle de ces deputez est de songer a equiper les flottes qui leur sont commandées par les Estats, d'avoir soing des constructions et d'establir un bon ordre dans' les Arcenaux et Magasins pour que tout se couserve et se fasse avec ceconomie. Pour eet effet, ils s'assembleinent plusieurs fois la semaitie, comme aussy pour vuider tous les differents qui surviennent entre les marebands au sujet de la Mer. C'est la justice la plus prompte qu'il y ait en Hollande, oü les procez pour 1'ordinaire durent trés longtemps. Mais, comme ceux qui doivent aller en mer ne disposent pas des vents, ils expediënt leurs affaires le plus promptement qu'il est possible pour ne pas rompre leurs voyages, qui leur sont bien souvant de plus de consequence que 1'affaire qui les pourroit retenir. Ces deputtez n'ont point d'autre officier dans leur conseil qu'un fiscal et un secretaire qui tient registre de toutes les deliberations qui se prennent. Et, quand il s'agist de quelque question de droit qui leur donne de la peine, la pluspart de ceux a qui on donne ces emplois n'y ayant estudié, ils se font expliquer la loy chez eux par quelque ad vocat, pour ensuitte donner leur sentence, qui est deffinitive jusques a 600 livres.

Personne ne peut avoir seance dans leur assemblee, si ce n'est 1'Admiral, 'qui se trouve tantost a 1'une, tantost a 1'autre, et particulierement lorsqu'il s'agist de quelque armement ou de quelque affaire de consequence pour la marine, et pour lors il preside, quoyque, hors du Conseil, des deputtez ayent le pas devant luy. En Hollande, 1'Ad-

Sluiten