Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

rueut par mer suivant 1'advis de 1'Admirauté, a la levée de 10.000 matelots pour huit mois, au fonds de sept millions, et a tout ce que la Hollande a proposé pour la conservation de l'Estat.

9. „MÉ MOIRÉ sur ce qui fut arresté eu 1672 au sujet de la fonction des flottes Francoise et Angloise" ').

L'article 6 du traité de ligue entre les Roys de France et d'Angleterre porte que Sa M.té fournira 30 bons vaisseaux le moindre de 40 pieces et 10 bruslots 2), et le Roy d'Angleterre 50 gros vaisseaux et 20 bruslots, et que ces flottes se joindront aux environs de Portsmouth.

On avoit eu dessein de faire faire la jonction des escadres de Rochefort et de Brest a Belle-isle et il fut escrit a M. de Terron le 4janvier 1672 que les flottes de 1'un et de 1'autre port partiroient aussytost qu'elles seroient prestes pour se rendre a Belle-isle, et que si elles n'arrivoient pas en mesme temps, celle qui arriveroit la première iroit jusques dans les rades du port oü 1'autre auroit esté armé.

Le 5 février 1672, il fut arresté quelques articles a Londres sur la jonction des flottes Francoise et Angloise entre Mgr. le marquis de Seignelay, M. de Croissy et M. de Rabesniere d'une part, et des commissaires Anglois d'une autre, portant

Que l'assemblée des vaisseaux se feroit aux Dunes 3).

Que les vaisseaux Francois s'assembleroient a Brest.

Que le Roy d'Angleterre tiendroit toujours deux fregates d'advis a Portsmouth auxquelles ou envoyerait des conrriers toutes les semaines par terre, et que ces fregates passeroient a Brest pour iuformer le commandant de 1'escadre de France des nouvelles de la flotte Angloise et de celle qu'on auroit des Hollandois.

Qu' aussytost que la flotte de France seroit preste elle se mettroit en mer; quelle navigueroit vers de le Cap Start, et qu'en casde'mauvais temps, oü de la venue des Hollandois, elle pourrait avoir sa retraite a Portsmouth, et qu'en cas d'une pressante nécessité elle pourrait doubler le Cap Start et continuer sa route vers Portsmouth oü elle pourroit entrer.

Qu'en cas que les Hollandois missent a la voile avant la jonction,

1) A. N., Marine B« 4.

2) Uit eene „Liste des officiers choisis par le Roy pour commander les vaisseaux que S. M. fait armer en Ponant pour la campagne prochaine", van 11 Jan. 1672 (A. N., Marine B4 4) blijkt dat uitgerust werden 16 schepen te Brest (waaronder de St. Philippe van d'Estrées én Le Terrible van du Quesne), 15 te Rochefort en 5 te Havre, te zamen 36, benevens 2 branders te Brest en 8 te Rochefort.

3) „En 1673, M. Spragg estant venu icy, il fut arresté que la jonction se feroit a Porstmouth, et mesme a la rade de Brest si les vents empeschoient d'aller a Portsmouth" (aanteekening van Colbert).

Sluiten