Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

vous en eet endroit et qui devoient venir de Londres, ou que l'on avoit envoyé a la descouverte, et le Vaiüant fut cornmandé de 1'escadre de France pour eet effect.

Les deux autres devoient croiser depuis l'armée jusques a la riviere d'Ems, 1'un au dela et 1'autre depuis cette riviere jusqu'au Texel.

Le 27 te vent commenca a diminuer et le 28 Pamiral mit a la voile a la pointe du jour et l'on destacha les vaisseaux que je viens de dire dont YEole et le Sage furent du nombre. Le mauvais temps ayant repris le 29 au soir il dura jusques au 81, ayant toujours les mats de bune bas. Mais 1'après dinée le vent ayant calmé Pon mit a la voile, et Pon demeura ainsy courant des bords le ler, le 2e et le 3e du mois d'aoust.

Le 2 le S.r d'Estival arriva dans une petitte frégatte qui venoit de Londres. L''Arrogant arriva le 3 avec les flustes, et la Subtiele chargée de quelques boulets qui estoit demeurée dans la riviere de Londres, avec un si gros vent que Pamiral estoit desja les mats de hunne bas, ayant esté obligé de mouiller pour ne pas perdre ses vaisseaux.

Le mauvais temps continua jusque au 8e. Le 4 un des vaisseaux auglois destaché vers la coste de Jutlaut, passa assez prez du St. Philippe avec plusieurs coups de canon dans ses voiles, ce qui fit juger qu'il pouvoit avoir rencontré la flotte des Indes, mais il fut difficile de 1'apprendre avec certitude auparavant le 8e que M. le duc d'Yorck ayant mis le signal pour assembier le conseil, on scut que le capitaine Herbert avoit rencontré la flotte des Indes au nombre de dix gro3 vaisseaux, deux flustes, et deux galliostes (ces deux derniers estoient apparemment des bastimens d'avis), qu'il en avoit abordé un, mais qu'il ne demeura pas longtemps attaché, paree qu'il vit deux grands navires hollandois tomber sur luy. II suivit pourtant cette flotte, jusques a ce qu'il Peüt veu entrer dans la riviere d'Ems a Delfsil, et déstacha cependant une frégatte pour en venir donner avis a M. Pamiral. Mais le mauvais temps empescha qu'il ne le receust de bonne heure.

Ce mesme jour les vaisseaux qui avoient croisé devant le lexel arrivèrent, et rapportèrent qu'on y avoit veu 14 vaisseaux avec un pavillou hollandois mouillés, sans scavoir si c'est un destachement de l'armée ou un nouvel armement. Cet avis a esté aussy confirmé par une petitte frégatte angloise qui adjoute encore que l'armée d'Hollande estoit mouillée sous 1'isle de Gorée peut estre dans le dessein de favoriser Pentrée des vaisseaux des Indes, ou dans un autre qu'on n'a pu aprendre depuis.

Ls comte d'Estrées.

Sluiten