Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

d'avantage et de senreté qu'elle ne póurroit dans un autre temps; s: elle est dans ce dessein-la elle n'a qu'a suivre le plan que je luy ay proposé dans ma précedente. En attendant de ses nouvelles, je suis (etc).

98. LODEWIJK XIV AAN D'ESTRÉES, 31 Aug. 1672»).

M.r le Comte d'Estrées; j'estime nécessaire au bien de mon service de vous faire scavoir mes intentions sur les lieux oü je désire que mes vaisseaux soient desarmés avant que le Roy d'Angleterre ayt envoyé ses ordres a sa flotte pour rentrer dans ses ports, afin qne vous ne soyez point obligé de retourner ou envoyer en Angleterre, pour prendre mes ordres sur ce que vous aurez a faire, et que vous puissiez continuer vostre navigation sans retardement, dès lors que vous aurez receu les ordres pour vostre retour: c'est ce qui m'oblige a vous escrire ces lignes pour vous dire qu'en mesme temps que vous serez entré dans la Manche vous ayez a detacher les vaisseaux dont vous trouverez la Ü3te ci-jointe et les envoyer au Havre sous le commandement du plus aucien capitaine pour y estre desarmez, et que vous conduisiez les autres a Brest d'oü vous detacherez ceux du departement de Rochefort pour les envoyer sous le commandement du plus ancien capitaine.

99. LODEWIJK XTV AAN D'ESTRÉES, 3 Sept. 1672 *.);

Mr. le Comte d'Estrées; j'estime nécessaire au bien de mon service que le chevalier de Chasteaurenaut avec 1'escadre qu'il commande retourne sans perdre un seul moment de temps pour naviguer depuis le Destroit jusques au Cap de Finisterre suivant ses premiers ordres. C'est pourquoy je vous fais cette lettre pour vous dire que je désire qu'aussytost que vous 1'aurez recue en cas que ledit chevalier vous ayt joint, vous luy donniez ordre de s'eu retourner, après toutefois en avoir pris l'ordre et 1'agrément de mon frère le Duc d'Yorck.

100. SYLVIUS AAN DEN PRINS, 9 Sept. 1672 »).

Je me suis donné 1'honneur d'escrire a V. A. depuis peu quelques lettres avec permission, mais presentement je me hazarde de le faire sans ordre, [pour luy dire que j'ay peur que son silence ne pousse a la fin a bout la bonté que le Roy a pour elle en ne repondant pas aux

1) A. N., Marine Bs 17. — Uit St.-Germain. — De bijgevoegde lijst niet aangetroffen.

2) . A. N., Marine Bs 17. — Uit Versailles.

3) R. O., Holland 191. — Uit Londen. — Afschrift. — In dorso: „To the Prince of Orange",

Sluiten