Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

pour la simple gloriole, uniquement par jalousie et pour tacher d'égaler la puissance coloniale Britannique.

Elle parle avec envie du Canada, de 1'Australie, de 1' Egypte, de Malte, de Chypre, de Gibraltar, des Indes, de l'Afrique du Sud, et des autres colonies et protectorats anglais, de même que des belles colonies frangaises, et des protectorats de ce pays! L'Algérie, la Tunisie, Ie Tonkin, rindo-chine, Madagascar, et le Congo F rangais la brülent de jalousie, et quand on lit les auteurs allemands, on sent la rage qui les ronge a 1'idée que la France, battue par 1'Allemagne, a su néanmoins s'élever au rang de seconde puissance coloniale du monde.

Notre Congo.

Même le Congo, qui est échu en partage a la Belgique, est 1'objet de ses convoitises, et ici encore, rAllemagne ayant a faire a un petit Etat faible, a de nouveau, cyniquement, fait preuve de la plus insigne mauvaise foi: après avoir versé des larmes de crocodile, paree que lors du dernier partage) de l'Afrique, 1'Allemagne ne trouva pas son comote, le Général von Bernhardi écrit:

"La petite Belgique, Etat neutre, prit possession d'une "partie relativement considérable et d'une grande valeur." et plus loin le même auteur militaire ajoute:

"Lorsque la Belgique fut déclarée neutre, personne certaine"rnent n'a pensé qu'elle revendiquerait pour elle-même une ^grande et précieuse part de l'Afrique. II est permis de se "demander si la neutralité n'a pas été lésée déja par cette "acquisition."

Vous voyez la tendance, lecteur, et il est certain que, considérant que "rAllemagne et la prochaine Guerre" de von Bernhardi constitue 1'Evangile de tout bon teuton, on a dü être bien prés de se dire en Allemagne, que la Belgique comme Etat neutre, n'avait pas le droit de posséder le Congo et qu'il fallait le lui enlever. C'est du reste a quoi tendait 1'Allemagne, malgré que 1'Etat du Congo ait été déclaré neutre par les actes du 26 Février 1885, et que cette même Allemagne eüt reconnu 1'annexjon du Congo a la Belgique sans faire la moindre réserve au sujet de sa neutralité; mais que sont pour ce pays des engagements ou des traités, si ce n'est des chiffons de papier! A diverses reprises le gouvernement allemand a sournoisement entamé avec la France des négociations pour le partage du Congo, les teutons trouvant que cette Colonie était une charge trop lourde pour nos épaules, mais chaque fois ces propositions malhonnêtes pour nous dépouiller de notre belle Colonie Africaine, ont été repoussées par la France loyale, qui n'a pas voulu se prêter a ces marchandages honteux. Rien cependant ne rébute le boche

Sluiten