Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

labeur épuisant, afin d'ouvrir notre belle et immense colonie a la civilisation; non, vous ne 1'aurez pas, notre Congo, vous ne 1'aurez jamais!

Le rêve de 1'Empire Colonial allemand s'effondrera dans le néant, et c'est très-heureux pour les petites nations possédant des colonies, car il est certain qu'en cas de succès des allemands, les appétits voraces de ce peuple ne se seraient pas arrêtés aux colonies frangaises et au Congo Beige, Qiais pctit a petit les colonies des autres p,ay,s auraient passé en leurs mains: ils n'en ont du reste pas fait mystère et le Baron Beyens nous raconte dans son ouvrage 'TA1lemagne avant la Guerre", qu'un jour le sécrétaire d'Etat Mr de Jagow, lui a déclaré qu'a son avis le roi Léopold avait été trop favorisé lors du partage de 1'Afrique, qu'un nouveau partage semblait nécessaire, exprimant son mépris pour les titres de propriété des petits Etats, que seules, les grandes Puissances avaient, selon lui, le droit et même le pouvoir de coloniser. C'est donc un avertissement pour la Hollande, le Portugal, le Danemark, qui pourront respirer plus librement le jour oü l'Allemagne sera définitivement terrassée.

Les faux prétextes allemands.

Pour couvrir ces instincts rapaces d'un semblant d'excuse, les allemands, avec von Bernhardi — 1'enfant terrible de l'Allemagne — en tête, prétendent qu'ils ont droit a leur place au soleil, que la liberté assurée du trafic maritime est pour eux une question vitale et qu'ils doivent trouvei: de la place pour leur surpopulation. Mais leur place au soleil, personne ne la leur a jamais contestée! Mais ce que les allemands entendent par "leur" place au soleil, c'est tout le soleil pour eux et 1'ombre pour les autres.

Quant a la liberté du trafic maritime, on se demande ce que signifient ces mots en 1'air. Par qui ce trafic a-t-il jamais été entravé? Certes jamais par 1'Angleterre, la terre par excellence de tout libre trafic, du libre échange et du libre commerce maritime. L'écrivain de ces lignes qui est depuis trente ans dans le commerce et qui était, avant la guerre, en contact quotidien avec les principales firmes maritimes de Belgique, d'Angleterre, de France, de Hollande, etc, qui avait, par ses affaires d'exportation, des relations dans toutes les parties du monde, n'a jamais appris que la moindre entrave ait été mise au trafic maritime allemand : bien au contraire, le commerce maritime allemand s'est développé ces dernières années d'une fagon phénoménale et les grandes lignes de navigation: Norddeutscher Lloyd, Hamburg-Amerika Linie, Woerman Linie, etc. qui peuvent rivaliser avec les plus importantes lignes an-

Sluiten