Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

"campagnes, un seul sentiment étreint les coeurs: le patrio"tisme, une seule vision emplit les esprits: notre ^dépendance compromis®; un seul devoir s'impose a nos volontés: "la résistance opiniatre.

" Dans ces graves circonstances, deux vertus sont indis"pensables: le courage calme, mais ferme, et 1'union intime "de tous les Beiges.

" L'une et 1'autre viennent déja de s'affirmer avec éclat sous "les yeux de la nation remplie d'enthousiasme. " L'irréprochable mobilisation de notre armée, la multitude "des engagements volontaires, le dévouement de la population "civile. 1'abnégation des families ont rnontré, de fagon indé"niable, la bravoura réconfortante qui transporte le peuple "Beige.

Le moment est aux actes.

" Je vous ai réunis, Messieurs, afin de permettre aux Cham"bres législatives de s'associer a 1'élan du peuple dans un "même sentiment de sacrifice.

" Vous saurez prendre d'urgence, Messieurs, et pour la "guerre et pour 1'ordre public, toutes les mesures que la "situation comporte.

Quand je vois cette assemblée frémissante, dans laquelle "il n'y a plus qu'un seul parti, celui de la patrie, oü tous "les coers battent en ce moment a 1'unisson, mes souvenirs "se reportent au Congrès de 1830 et je vous dem^nde, Messieurs : Etes-vous décidés, inébranlablement, a maintenir in"tact le patrimoine sacré de nos ancêtres?

" Personne dans ce pays ne faillira a son devoir. " L'armée forte et disciplinée est a la hauteur de sa tache: "mon Gouvernement et moi-même nous avons pleine confiance "dans ses chefs et dans ses soldats.

" Attaché étroitement a la population, soutenu pfer elle, le "Gouvernement a conscience de ses responsabilités et les as"sumera jusqu'au bout avec la conviction réfléchie que les ef"forts de tous, unis dans le patriotisme le plus fervent, le plus "généreux, sauvegarderont le bien suprème du pays. " Si 1'étranger, au mépris de la neutralité dont nous avons "toujours scrupuleusement observé les exigences, viole le ter"ritoire, il trouvera tous les Beiges groupés autour du Sou"verain, qui ne trahira jamais son serment constitutionnel, et du "Gouvernement investi de la confiance absolue de la nation "tout entière.

J'ai foi dans nos destinées; un pays qui se défend s'impose "au respect de tous: ce pays ne périt pas.

Dieu sera avec nous dans cette cause juste.

Vive la Belgique indépendante!"

Peuple Beige, courage jusqu'au bout, inspirez-vous de 1'exemple de nos vaillants et glorieux soldats qui ne connais-

Sluiten