Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Branche de Wangenies.

II. Eustache dit Stassin dé HemptinnêS, chevalier, habitait, dans la première moitié du XIVe siècle au viJlage de Hemptinnes, un manoir nommé Skendremale, qu'il relevait en fief du comté de Namur, et dont son fils Jean fut 1'héritier (J). II scella, avec son frère, le pouvoir donné b. douze arbitres pour traiter de la paix entre les Awans et les Waroux en 1334, et mourut en 1346. Son sceau est attaché rt un acte de 1'année 1327.

II fut entèrré dans 1'église de Hemptinnes, sous une pierre sépulcrale qui existe encore aujourd'hui.

Eustache de Hemptinnes avait épousé Helwis, fille d'Alexandre ou Sandrart, seigneur de Jandrain, laquelle céda avec ses trois soeurs: Claire, femme de Jean de Fauz ou Folz, chevalier ; Anne, femme de Godefroid de Laetre ; et Marie, & 1'abbaye d'Heylissem, le 13 octobre 1317, les droits qu'elles avaient sur des biens situés d Libertange et Hampteau (2).

1. Jean, qui suit.

2. Sandrart, auteur de la branche de Soye.

3. N... Mariée & Godefroid de Dave, qualifié par Hemricourt „trés vaillant écuyer."

4. Marie, décédée en 1338, mariée rl Jean Hustin de Faux, décédé en 1332.

III. Jean de Hemptinnes, fit relief du manoir et fief de Skendremale è. Hemptinnes vers le milieu du XIVe siècle. II tenait en fief du duché de Brabant treize bonniers et demi de terre & Jandrain (3), et apposa son sceau Èt un acte de 1355. II fut père de: (*).

1. Eustache, qui suit.

(1) De Radiguès, Les seigneuries et fie/s du comté de Namur p. 600.

(2) Tarlier et Wauters, Géographie et histoire des communes beiges, canton de Jodoigne, p. 301.

(3) Cour féodale de Brabant, Stootboek, fol. 67»°. et 68«>.

4) De Raadt, t. II, p. 63.

Sluiten