Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

i% Les S-o i r è e s

rcfolut de faire jouer un reffort qui dévoiloit fon ame entiere. II avoit lu le beau Roman de Clarice : il avoit vu fon perfide amant, après avoir épuifé auprès cl'elle toutes les reiTources de la fédu&ion, compofer un bremvage pour endormir fes forces & fa vertu. Les objets nous frappent d'ordinaire par le cóté qui eft analogue a nos fentimens 5 il avoit etc charmé de Timagination de Lovelace , fans être touché de ia vertu de Clarice.

Tel eft le digne modele que Lormon votilut choifir. Comment le breuvage fut préparé, comment on le fit prendre a Rofette : ce détail eft trop peu intéreflant pour qu il doive longtemps nous arrêter s il fuflït de dire que Lormonfut fecondé par une vieille domeftique.

Un foir Rofette , fans avoir fait plus d'exercice dans la journée > fe trouva beaucoup plus fatiguée qua

Sluiten