Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

§4 Les $ o i r ê e ê

b d'Armance , tu vas paffer par une terrible épreuve !

II eft arrivé chez fon amantc il ne la trouvoit point, il la demande. Un vieillard inconnu fe préfente a fes regards. Rofa n'eft point ici, Monfieur, mais voila ce qu'elle m'a chargé de vous remettre. Ciel! encore une lettre, s'écrie le Comte ! que m'annoncet-elle ?

35 Je vous avois prié de quitter 1'Ef?> pagne ; vous ne m'avez point obéi: os c'efl donc a moi a m'éloigner pour o3 toujours du lieu fatal ou je vous ai os connu, du lieu ou vous m'infpirates 33 des fentimens trop tendres & trop -» mal récompenfés, dont , graces au »3 Ciel, il ne refte aucune tracé dans 33 mon cceur. Gardez-vous de conferver 33 des efpérances ; elles feroient défor35 mais inutiles , car vous ne me rever33 rez jamais. Un couvent eft 1'afile que 35 j'ai choifi; j'y vais former des nceuds 33 indifTolubles. La raifon mappelle

Sluiten