Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. \ty aufii cher que fa propre vie , la feule crainte de déplaire | j auteur de fes jours Teut retenue daas les bornes du devoir. Son pere Favoit diftinguée parmi fes enfans ; il les rendoit tous heureux autant qu'il étoit en lui, il avoit pour tous les meines foins; mais il avoit un degré de tendretfe de plus pour 1'aimable Miléfie, Sc elle fe montra toujours digne de cette prédilection. Elle rejeta les oftres que lui fit faire Frémival, Sc ne s'enorgueiilit point d un refus, qui lui paroilToit aufli naturel, au/li ümplè qu indifpcnfable. Elle s'applaudilfoit plutót de ne pas affliger fon pere. Hélas! elle ignoroit que , fans le vouloit, elle devoit lui caufer un jour le plus violent chagrin. , Cependant la probité du vieillard , la conduite irréprochable de fa familie' avoient intérellé a fon fort tous les cceurs fenfibles ; Sc un beau jour il fut mandé chez un Notaire, qui lui donna

Sluiten