Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

tti Les Soirees

étoit loin de feconder ce projet; maïs elle crut qu'il y avoit plus de danger a le taire a Lucette , qu'a le lui déclarer. Elle favoit trop que le jeune homme trouveroit bien, fans elle , le moyen de faire parvenir fes offres. En les portant elle-mème , elle efpéroit prémunir Lucette contre la féduction, ou pénétrer au moins les difpofitions de fon cceur. Lucette, lui dit-elle un jour, ce jeune homme qui nous a faluées hier ( en faifant le portrait du jeune homme ) vous aime ( a ce mot Lucette rougit), Sc il m'a chargée pour vous de propofitions très-avantageufes. Son état ne lui permet point de vous donner fa main; mais, voici ce qu'il vous offre pour vous en dédommager. Alors Conftance fit expres a Lucette la peinture la plus féduifante du fort qu'on lui deftinoit. Mais ayant cru lire un moment dans fes yeux que fon cceur étoit pret a s'émouvoir, une ten-

Sluiten