Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. S9f

monde , comme pour en tempérek 1 eelat 5 fa bouchc qui n'étoit un peu grande qUe pour iaifïer voir Jes plus belles dents poffibles , étoit frakhe , amoureufe, & rien ne pourroit exPrimer le fourire qui en fortoit. Enfin toute la perfonne de Camille formoit un de ces enfembfes qu'on n'admirtf pas , mais qui enflamment d'abord.

C'eft dans une EgJife que SaintMerice la vit pour la première fois j les agréables a Rome vont dans les Egiifes, comme ceux de Paris vont a 1'Opéra! Après 1'y avoir vue une fois, il ne faut pas demander s'il y revint. La vue de cette belle avoit allumé fes fens comme a 1'ordinaire; mais, ce qui arrivoit alors pour la première fois, Je charme avoit pafte jufqu'a fon cceur! II fit parler fes yeux, qu'on entendit a merveille. Dans cette contrée , ou les furveiUans &les jaloux empéchentou abregent fi fort les converfations amouTome II, j

Sluiten