Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

icj6 Les Soirees

d'elle; 8c quand il 1'eutperdue de vue, il le remit bien vite au galop pour la xattraper. Quand il i'eut revue , il ne vouloit plus la quitter ; mais, pour n'être pas trop remarqué, il defcendit de fon cheval, qu'il laifia quelque part aux environs; 8c il fe mit a la fuivre a pied fans, en être apperca. II la regarda jufqu'a ce qu'il ne fut plus a portee de la voir, c'eft-a-dire , lorfqu'ayant pris congé de fes compagnes elle fut rentrée chez elle.

D'Orly ne tarda pas a refaire cette promenade, quoiqu'elle fut fort éloignée de 1'endroit qu'il habitoit. Son coeur étoit refté auprès de Georgette ; il ne pouvoit être heureux qu'auprès d'elle. II revint donc, revit Georgette, öc la quitta toujours avec plus de regret. Enfin, bientot il ne lui fut plus pomble de fortir un moment du Village ou elle vivoit, 8c il concut un projet que la pailion feule peut fug-

Sluiten