Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. n

(ï'eft ainfi que nous la nommerons dcformais), „'avoit pas pris un de ces mans faftidieux, dom on doit rougir par décence. Si elle étoit jolie Milcour étoit aimable; fi elle n'avóit pas ans, Milcour n'en avoit pas trente; <& les qualités du cceur répondoient en lui aux charmes de 1'eforir. f mmoit v«'itablement fa femme; le lom de lui procurer des plaifrs fut fa première étude. Elle 1'en remercioit mals dansl'expreffion de fa reconnoiflance ,1 y avoit PJUS de politeife qae

de fenübilitr. Ce n'eft pas qu'elle recüc lesfoins affidus de fon mari, comme on re5oit 1'hommage d'un vaffal; elle »y mettoit ni fierté ni mépris- elle auroit été reconnoiflante, li elle eüc longc qu'elle devoit 1'ètre ; car elle ne manquoit ni de fenfibilité ni d'efpritelle eüt trouvé fon mari aimable, & elle euc eftimé fon cceur, fi efle s'étoh donnelapeine de 1'interroger. Ajo«-

A r

Sluiten