Geen zoekvraag opgegeven

Tekst
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

AMUSANTE S. 6f même quelquefois feuls. Cependant ils ne s'étoient point avoué leur amour , ou du moins ils n'en avoient pas encore parlé. D'Erviley, plus tendre que galant, n'étoit rien moins qu'audacieux. II avoit affez de beauté & de mérite pour efpérer, il avoit trop d'amour pour ne pas craindre. L'amour ell naturellement timide, & cette timidité peut-être ne nuiroit point aux amans, s'il ne falloit que piaire a ce qu'on aime ; mais il faut piaire aufli a des parens, dont 1'oreille n'e/l pas toujours ouverte a la féduction. A la fin d'Erviley, bien sur du cceur de fa maïtrelTe, chercha a gagner Madame d'Elmon. II devint fort affidu auprès d'elle j les foins, les prévenances, rien ne fut négligé. II réuffit même fur un point au-dela de fes efpérances. Madame d'Elmon ne tarda pas a remarquer les foins du jeune homme , mais elle fut mal les interpréter. Comme en public , il ne s'abandonnoit pas aux

Sluiten